Summer crossing

Summer Crossing

Laura Henno

Filigranes Éditions, 2011 - Ouvrage publié avec le soutien du CPIF à l'occasion de l'exposition La route du retour - Textes d’Yves Brochard et de Raphaëlle Stopin

Laura Henno élabore des mises en scène, elle porte toute son attention sur la mise en place d'un climat fictionnel fondé essentiellement sur l'ellipse plutôt que sur des scénarios identifiables. Tout l'enjeu de sa recherche réside sur ce potentiel narratif qui prolonge chaque image en même temps qu'il la suspend. Chaque photographie génère ainsi son propre espace fictionnel, à la fois tangible et impalpable. Elle s'appuie sur le cinéma pour préciser sa mise en scène et pour développer cette extension narrative qui sous-tend ses images.
« [...] Des garçons dans une jungle traversent une semi-clairière, ils sont six. Entre eux, partout les entourant, une végétation bruissante ; à mesure que l'on s'y enfonce, un vert moite, assourdissant jusqu'au silence.
Le premier des six s'oublie dans un avant-plan sombre, seuls resplendissent, pépites de lumière sur sa peau noire, une boucle d'oreille et des ongles blancs, à l'unisson de son vêtement. Le dernier lui, disparaît derrière les fumées blanches d'un feu qui couve, plus loin.
Ils sont seuls ensemble, leurs regards lient l'un à l'autre sans jamais s'échanger, leurs esprits déjà partis dans un ailleurs qu'il leur faut encore rejoindre.
Encore la terre, couverte d'un tapis de mousse et d'herbes rompues et sèches. Des arbustes échevelés. Et deux hommes, l'un à demi couché, l'autre plus loin, debout, de dos. Un ciel presque absent et une végétation serrée. Des taches bleues : la bâche en plastique sur laquelle l'homme se tient, le manteau de l'autre, et un parapluie à demi-ouvert là-bas à l'arrière-plan, avec d'autres vêtements en boule. L'un guette, l'autre hésite, les deux maintenus dans la pénombre des branchages. Lui a dormi là sur la bâche, peut-être l'autre aussi. Dans la "jungle" de Calais ou sur les bords du Tibre ou... Taire le récit. [...] »
Extrait du texte de Raphaëlle Stopin


//


En collaboration avec : le Château d'Eau, Toulouse ; la galerie Le Lieu, Lorient ; Image/imatge, Orthez ; le Centre Photographique d'Île-de-France, Pontault-Combault ; l'Artothèque, Vitré ; l'Artothèque du réseau des médiathèques de La Roche-sur-Yon Agglomération ; le Centre Régional de la Photographie du Nord Pas-de-Calais, Douchy-les-Mines ; le Pavillon Vendôme, Clichy ; la galerie Les filles du calvaire, Paris
Anglais/Français
Parution : 27 Février 2011
Collection : Hors Collection
ISBN 13 : 978-2-35046-213-4
Format : 300 x 240
68 pages
Relié couverture cartonnée
32 photographies en couleurs

Haut de page