2156, video installation

Résidence

15 Septembre - 15 Octobre 2015

Saana Wang

Résidente du 15 septembre au 15 octobre 2015 et du 12 septembre au 12 octobre 2016

Le Centre Photographique d’Ile-de-France a accueilli l’artiste finlandaise Saana Wang pour une résidence de recherche et de création d'un mois du 15 septembre au 15 octobre 2015. Elle est de nouveau accueillie au Centre cette année du 12 septembre au 12 octobre 2016, pour finir le travail entamé l'an dernier avec le CPIF.

 

Saana Wang décrit dans ses images des individus aux prises avec les structures de pouvoir et les tensions du monde contemporain.

Le projet pour lequel nous l’accueillons en résidence, 2156 (Birds are far off, people too are few), interroge la vie des individus dans un futur proche à l'environnement dévasté par l'Homme.

2156 construit un monde où le temps et l’espace ne sont plus signifiants pour comprendre le réel, offrant au spectateur une expérience sensible et totale.
Les événements et récits émergent, divergent et se superposent, derrière un fin rideau de lumière colorée. L’oeuvre réside en l’illusion d’un futur qui va advenir, mais n’adviendra en réalité jamais.

L’oeuvre met en scène l’attente, et s'inspire d'un concept développé par Laura U.Marks, la vision haptique. C'est une vision qui fonctionne comme le toucher, en déclenchant des souvenirs sensibles.
Dans 2156, l’image permet ainsi au spectateur de faire l’expérience physique et sensible d’une réalité culturelle singulière, en formant un espace tactilo-optique, qui repose autant sur ce que je vois que sur ce que je sens (et touche). Dans cet espace, le temps circule de manière indépendante, sans aucune loi pour régir ses déplacements. La mémoire peut évoquer une conscience du sensible (le toucher, l’odorat, la sensation d’une présence à ses côtés...), autant qu’il peut nous rappeler à quelque chose de familier ou d’étranger à soi, un souvenir du passé, du futur comme du présent. 

Le projet 2156 interroge la vie des individus dans un futur proche, qui pourrait être notre présent comme notre passé, où l’environnement de vie des êtres humains a changé à cause de changements climatiques dont nous sommes en partie responsables.

Saana Wang est née en 1979 à Helsinki. Elle est diplômée de L’Université d’Art et de Design Aalto à Helsinki, de l’Ecole des Arts visuels de New York et de l’Académie Gerrit Rietveld. Elle a déjà participé à des expositions en Europe, Asie et Etats-Unis et a remporté the International Photography Prize -International Talent Support - Photo Award 2009.

En partenariat avec l’Ambassade de Finlande en France, Pohjoinen valokuvakeskus (Centre photographique du Nord), Valokuvataiteilijoiden liitto (Union des photographes de Finlande), et Valokuvakeskus Peri (Centre de photographie Peri) en Finlande, l’association Diaphane, Clermont-de-l’Oise et Le Pôle image à Rouen.

La fondation Neuflize OBC est partenaire de la résidence de Saana Wang et accompagne la publication d'une édition pilote des résidences du CPIF. 

Haut de page